#Askip : À ce qu’il paraît, retenir son souffle permettrait de savoir si on est atteint du Covid-19

Article : #Askip : À ce qu’il paraît, retenir son souffle permettrait de savoir si on est atteint du Covid-19
13 juin 2020

#Askip : À ce qu’il paraît, retenir son souffle permettrait de savoir si on est atteint du Covid-19

Faux !

Quand une phrase commence par “à ce qu’il paraît”, il faut toujours se méfier !
#Askip, un format court pour démonter les fake news sur le Covid-19 qui circulent dans nos téléphones puis dans nos conversations. Alors, si vous n’avez pas le courage de vérifier vous-mêmes, restez connectés par ici, on démêle le vrai du faux pour vous.


Il y a quelques semaines, j’ai assisté à une discussion entre ma mère et une de mes tatas. Toute heureuse et soulagée, cette dernière est venue partager une « merveilleuse » nouvelle avec ma mère. Elle a reçu un message sur WhatsApp, l’informant que des médecins chinois venaient en Afrique pour nous aider à combattre le Covid-19.

J’écoutais discrètement la conversation en essayant de ne pas rigoler. Pour justifier que les Chinois seraient les mieux placés pour soigner ce virus, étant donné qu’il est apparu chez eux, ma Tata a même sorti les vieux proverbes mossis : « Qui mieux que le propriétaire du chien, maitrise le mieux son animal ? »
Vous savez comment sont les mamans africaines lorsqu’elles sont en plein papotage, les enfants n’ont pas intérêt à tendre l’oreille. Je me suis donc contentée de me concentrer sur le film qui passait à la télé.

Mais le problème, c’est que ma Tata s’est donnée pour mission de sauver tous les membres de la famille. Après sa visite, elle nous a donc transféré un drôle de message… On pouvait notamment lire que les médecins chinois pouvaient nous sauver grâce à un simple test respiratoire qui permettrait de détecter le nouveau coronavirus. Elle s’est empressée de m’envoyer le message sur WhatsApp en me demandant aussi de faire le test. Message qui m’a laissée perplexe…

Une personne infectée peut ne pas développer de symptômes pendant plusieurs jours

La première partie du message me fait m’interroger sur la période d’incubation du virus.
En effet, il est écrit qu’une personne infectée « peut ne montrer aucun signe d’infection pendant plusieurs jours » et que la période d’incubation du virus peut aller jusqu’à 28 jours.
Faux ! L’Organisation Mondiale de la Santé indique qu’une personne infectée peut effectivement ne pas présenter de symptômes pendant plusieurs jours, mais que cette période n’atteint pas 28 jours.

D’après Tarik Jasarevic, porte-parole de l’OMS :

« Les estimations actuelles indiquent que la période d’incubation, c’est-à-dire le temps entre le moment où un patient est infecté et l’apparition des symptômes, varie de 1 à 12,5 jours, la médiane se situant entre 5 et 6 jours.« 

La fibrose pulmonaire n’a rien à voir avec le Covid-19

La deuxième partie du message indique un terme que je ne connaissais pas : « Si vous parvenez à expirer sans toux, inconfort, fatigue et raideur dans la poitrine, cela prouve qu’il n’y a pas de fibrose pulmonaire et cela indique en fait qu’il n’y a pas de virus ! »
Fibrose pulmonaire ? J’ai donc entrepris de me renseigner.

Selon mes recherches, la fibrose pulmonaire est un durcissement des tissus des poumons, qui se développe sur plusieurs années et se contracte à la suite d’un contact prolongé avec des polluants environnementaux, après des traitements comme la chimiothérapie, ou encore à cause de maladies auto-immunes. 

D’après Fernando De la Hoz, épidémiologiste à l’Université nationale de Bogota en Colombie : « La fibrose est une maladie pulmonaire qui n’a rien à voir avec le coronavirus. Elle se présente avec une exposition chronique, parfois pendant des années, aux polluants industriels. Dans une infection aiguë comme celle provoquée par le coronavirus, il n’y a pas assez de temps pour que le patient développe une fibrose. Il peut cependant développer une pneumonie. »

Donc cette lésion des poumons n’apparaît pas en 14 jours (temps moyen d’incubation du coronavirus) et elle n’est pas associée à des infections virales.

L’Organisation Mondiale de la Santé a également clarifié cette infox :

“Arriver à retenir sa respiration pendant 10 secondes ou plus sans tousser ni se sentir gêné NE SIGNIFIE PAS que l’on est épargné par la maladie à coronavirus 2019 ou toute autre maladie pulmonaire. Le meilleur moyen de savoir si vous avez attrapé le virus responsable de la COVID-19 est d’en obtenir la confirmation par un test de laboratoire. Vous ne pouvez pas le confirmer vous-même avec cet exercice de respiration, qui peut même être dangereux.”

Donc rien ne prouve que retenir sa respiration quelques secondes est une technique valable pour diagnostiquer le nouveau coronavirus. Cette recommandation ne s’appuie pas sur une base scientifique. Seul un test en laboratoire permet de détecter le virus.

Comment savoir si on est contaminé par le Covid-19 ?

Comme recommandé par les experts, nous devons surveiller régulièrement notre température deux fois par jour et guetter l’apparition de symptômes :

  • fièvre supérieure à 38°C (observée dans 98% des cas)
  • des frissons
  • des quintes de toux sèche (recensées dans 76% des cas)
  • des maux de tête
  • une fatigue intense (observée chez 44% des patients).
  • courbatures ou douleurs musculaires (myalgies)
  • douleurs persistantes dans la poitrine 
  • difficultés respiratoires
  • troubles du goût et de l’odorat


Forte de ces nouvelles informations et preuves à l’appui, j’ai rendu une petite visite à ma Tata pour rétablir les choses et surtout, lui éviter de s’étouffer…

Partagez

Commentaires